Le programme PACE compte une nouvelle codirectrice de site à Calgary

Dr Cynthia Seow
Par Rasheed Clarke

La Dre Cynthia Seow mettra à profit, au centre du programme situé à l’Université de Calgary, la riche expérience qu’elle possède dans le secteur de la recherche sur les maladies inflammatoires de l’intestin
 
Depuis sa création en 2016, le site de Calgary rattaché au réseau Promoting Access and Care Through Centres of Excellence, ou PACE (Promouvoir l’accès et les soins grâce aux centres d’excellence) met l’accent sur l’élaboration de voies de soins cliniques visant à permettre aux professionnels de la santé d’aider les patients atteints de la maladie de Crohn ou de la colite ulcéreuse à gérer les poussées actives de leur maladie tout en réduisant au minimum l’utilisation répétée des stéroïdes. La démarche ayant pour objet de limiter le recours aux stéroïdes, ainsi que les effets secondaires possibles de ces derniers, progressera encore davantage grâce à l’arrivée de la Dre Cynthia Seow au sein de l’équipe PACE en qualité de nouvelle codirectrice du site de Calgary.
 
« La Dre Seow représentera indéniablement un atout pour l’équipe PACE.  Nous sommes privilégiés de pouvoir compter sur son expertise et sa compréhension de la maladie de Crohn et de la colite pour faire avancer nos activités de recherche », déclare Mina Mawani, présidente et directrice générale de Crohn et Colite Canada.
 
La Dre Seow a fait des études en médecine et a reçu une formation spécialisée en médecine interne et en gastroentérologie en Australie. Par la suite, elle a fait un stage en recherche clinique d’une durée de deux ans à l’Hôpital Mount Sinai, parallèlement à une maîtrise en épidémiologie clinique à l’Université de Toronto.
 
Depuis 2009, elle occupe un poste combinant pratique clinique et recherche à l’Université de Calgary. Ses travaux de recherche portent principalement sur l’aspect pharmacocinétique des traitements biologiques contre les MII ainsi que l’incidence des MII sur la mère et le fœtus. De plus, la Dre Seow dirige actuellement, à l’Université de Calgary, la clinique pour femmes enceintes souffrant d’une MII. Cette clinique fournit des conseils préalables à la grossesse et des soins de suivi aux femmes vivant avec la maladie de Crohn ou la colite.
 
La désignation de la Dre Seow comme codirectrice du site de Calgary a été facilitée par l’initiative Women in IBD de Crohn et Colite Canada, qui vise à cerner les endroits dans le secteur des MII où les femmes expertes hautement chevronnées sont sous-représentées.
 
« Notre objectif est de faire en sorte que les femmes spécialisées dans la maladie de Crohn et la colite aient l’occasion d’approfondir leur démarche et de mettre leurs perspectives uniques à la portée de toutes les personnes touchées par les maladies inflammatoires de l’intestin », déclare Kate Lee, vice‑présidente, Recherche et programmes à l’intention des patients à Crohn et Colite Canada.
 
Les résultats des travaux menés par la Dre Seow et ses collègues à l’Université de Calgary seront partagés avec les professionnels de la santé de l’ensemble du réseau PACE.
 
« La Dre Seow et le Dr Panaccione nous aideront à étendre notre programme de voies de soins cliniques en Alberta et dans d’autres provinces, afin de pouvoir procurer des soins uniformes de grande qualité aux patients atteints d’une MII partout au Canada », déclare le Dr Geoff Nguyen, clinicien‑chercheur et directeur du réseau PACE à l’Hôpital Mount Sinai.
 
Pour en savoir davantage sur le réseau PACE et les sites qu’il compte à l’échelle du Canada, cliquez ici.

  • Les taux de ces maladies au Canada figurent parmi les plus élevés du monde.
  • 1 CANADIEN SUR 140 vit avec la maladie de Crohn ou la colite
  • Pour la première fois, les familles nouvellement arrivées au Canada contractent la maladie de Crohn et la colite
  • Depuis 1995, l’incidence de la maladie de Crohn chez les enfants canadiens de 10 ans et moins a presque doublé
  • Les gens sont le plus souvent diagnostiqué avant 30 ans.