COVID-19 À l'échelle mondiale et au Canada

Le 11 mars 2020, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a évalué le COVID-19 comme une pandémie. Cela signifie qu'il infecte les gens dans le monde entier d'une manière difficile à contrôler.

CALENDRIER DE COVID-19

Comment ce virus a-t-il évolué en une pandémie mondiale? Cette chronologie nous permet de mieux comprendre la rapidité avec laquelle ce virus s'est propagé et la rapidité avec laquelle le nombre de cas en Chine a atteint son maximum. 

  • 31 Déc. 2019: La province centrale du Hubei en Chine a confirmé des dizaines de cas de pneumonie de cause inconnue
  • 7 Janvier 2020: L'épidémie a été identifiée comme un nouveau coronavirus
  • 20 Janvier 2020: L'Organisation mondiale de la santé (OMS) rapporte les premiers cas hors de Chine
  • 23 Janvier 2020: La Chine a placé Wuhan en quarantaine
  • 25 Janvier 2020: Le Canada confirme son premier cas de COVID-19
  • 11 Février 2020: Le nouveau coronavirus est officiellement nommé COVID-19
  • Le 11 mars 2020: L'OMS déclare une épidémie mondiale
  • 19 Mars 2020: La Chine ne rapporte aucun nouveau cas de coronavirus domestique pour la première fois depuis le début de l'épidémie

COVID-19 DANS LE MONDE ENTIER 

En date du 16 avril 2020, plus de 2 millions de personnes dans le monde ont été testées positives pour le COVID-19. Beaucoup d'autres ont été exposés au virus mais n'ont pas été testés. Plus de 500.000 se sont rétablis et 140.000 sont morts.

Le virus a été signalé dans plus de 185 pays.  Il y a des retards dans les résultats que nous constatons en raison du délai entre le moment où les personnes sont infectées et les événements qui se produisent par la suite. Par conséquent, nous pourrions voir des résultats plus positifs au fil du temps.  

COVID-19 AU CANADA

En date du 16 avril 2020, 28 893 Canadiens ont été testés positifs pour le COVID-19. Plus de 9 000 se sont rétablis. Malheureusement, plus de 1 000 sont morts.  La province de Québec a été la plus touchée. Des éléments de preuve montrent que l'accélération du nombre de cas au Canada ralentit.

CAS DE COVID-19 CHEZ LES PERSONNES ATTEINTES DE LA MII

Un registre (SECURE-IBD) a été créé pour suivre le nombre de patients atteints de maladies inflammatoires de l'intestin qui ont été touchés par COVID-19. Un groupe international de médecins et de scientifiques utilise ces données pour comprendre l'impact de COVID-19 sur les personnes atteintes de MICI. Si vous êtes un prestataire de soins de santé impliqué dans le diagnostic de COVID-19 pour les personnes atteintes de MICI, veuillez consulter notre page Pour les professionnels. 

Les personnes à haut risque sont également incluses:

  • Adultes plus âgés
  • Les personnes ayant des conditions médicales sous-jacentes
  • Avoir un système immunitaire affaibli (état ou traitement médical)

Pour connaître votre niveau de risque et savoir ce que vous devez faire, consultez notre page Êtes-vous a risque page.

PRÉVOIR LES RÉSULTATS DE LA COVID-19 POUR PRÉPARER L'AVENIR

Lorsque vous examinez les modèles prédisant l'impact de COVID-19, il peut être nécessaire d'être sceptique quant à leur exactitude, mais ils peuvent être utiles pour planifier différents résultats (comme le nombre de lits nécessaires dans les unités de soins intensifs). Il est vraiment difficile de prévoir à l'avance les résultats qui seront obtenus. Les prévisions à court terme sont généralement plus précises.

De nombreuses provinces canadiennes utilisent des modèles mathématiques ou des modèles de comparaison (comparant le Canada à d'autres pays), c'est pourquoi il existe différents types de modèles.

Les modèles COVID-19 nous montrent que la réponse canadienne à la pandémie a sauvé beaucoup de vies et a été vraiment bonne par rapport aux autres pays touchés par COVID-19.

Au Canada, la courbe s'est orientée vers une courbe plus aplatie. La croissance des cas en Ontario, en Alberta, en Colombie-Britannique et au Québec, où se trouvent la plupart des cas, s'est ralentie. Pour en savoir plus sur la situation du Canada par rapport à d'autres pays et sur le taux de croissance des cas de COVID-19, cliquez ici.

  • Les taux de ces maladies au Canada figurent parmi les plus élevés du monde.
  • 1 CANADIEN SUR 140 vit avec la maladie de Crohn ou la colite
  • Pour la première fois, les familles nouvellement arrivées au Canada contractent la maladie de Crohn et la colite
  • Depuis 1995, l’incidence de la maladie de Crohn chez les enfants canadiens de 10 ans et moins a presque doublé
  • Les gens sont le plus souvent diagnostiqué avant 30 ans.