Déclarations Sur Les Antiviraux

Traitements antiviraux

Des traitements antiviraux sont actuellement disponibles pour le traitement du COVID-19 chez les personnes immunodéprimées.

RECOMMANDATIONS

  • ​Crohn et Colite Canada appuie la disponibilité des traitements antiviraux, y compris les anticorps monoclonaux (par exemple, Sotrovimab) et les traitements antiviraux oraux (par exemple, nirmatrelvir/ritonavir, Paxlovid) pour les patients adultes atteints de MII qui sont immunodéprimés. Ces traitements sont actuellement offerts dans la plupart des provinces pour les personnes immunodéprimées, mais les critères de disponibilité peuvent varier d’une province à l’autre.

  • Les patients atteints de MII doivent discuter des risques et des avantages des traitements antiviraux avec leur médecin traitant.

  • La plupart des provinces exigent un résultat positif de la COVID-19 à un test PCR chez un patient âgé de plus de 18 ans pour être admissible à un traitement antiviral. Dans le cas d’un patient adulte ou enfant immunodéprimé atteint d’une MII qui manifeste des symptômes, nous recommandons qu’il communique avec les autorités en matière de santé ou un centre de dépistage de la COVID-19 de sa région pour obtenir un test PCR. Le test PCR, non disponible pour la population générale, est offert aux personnes immunodéprimées dans la plupart des provinces. Les traitements antiviraux doivent être administrés dans les 5 jours suivant l’apparition des symptômes ou un test PCR positif; toutefois, le délai après l’apparition des symptômes varie selon les régions, et les critères d’admissibilité aux traitements antiviraux diffèrent d’un bout à l’autre du Canada.

  •  Crohn et Colite Canada recommande fortement l’administration d’un traitement antiviral aux patients atteints de MII qui prennent des stéroïdes à action générale (prednisone, méthylprednisolone, hydrocortisone) à une dose > 20 mg par jour ou > 0,5 mg/kg/jour chez les enfants. Le traitement antiviral n’est actuellement approuvé que pour les personnes âgées de plus de 18 ans. Cependant, chez les enfants, ce traitement peut être approuvé par un spécialiste des maladies infectieuses.

  •  Crohn et Colite Canada recommande aussi fortement un traitement antiviral chez les patients adultes atteints de MII qui prennent des médicaments immunosuppresseurs s’ils ne sont pas vaccinés ou chez les patients atteints de MII qui ont reçu leur dernier vaccin il y a plus de six mois.

  • Les patients atteints d’une MII devraient parler à leur médecin traitant de leurs autres facteurs de risque de souffrir d’une forme grave de la COVID-19 (par exemple, âge avancé, autres problèmes de santé) qui pourraient inciter le médecin à recommander un traitement antiviral.

  •  Recevoir au moins 3 doses du vaccin contre la COVID-19 demeure le traitement le plus efficace pour prévenir la forme grave de la COVID-19 (y compris l’hospitalisation et le décès). Le traitement antiviral n’est pas un substitut à la vaccination.

  • Les taux de ces maladies au Canada figurent parmi les plus élevés du monde.
  • 1 CANADIEN SUR 140 vit avec la maladie de Crohn ou la colite
  • Pour la première fois, les familles nouvellement arrivées au Canada contractent la maladie de Crohn et la colite
  • Depuis 1995, l’incidence de la maladie de Crohn chez les enfants canadiens de 10 ans et moins a presque doublé
  • Les gens sont le plus souvent diagnostiqué avant 30 ans.