Enfants atteints de MII

RISQUE ET SÉCURITÉ 

Children With IBD icons

Tout le monde n'est pas exposé au même risque de contracter une grave maladie COVID-19. Les enfants et les adolescents ont un faible risque de contracter la COVID-19. Ils ont également tendance à présenter des symptômes plus légers s'ils contractent la maladie.

Si une jeune personne prend des médicaments immunosuppresseurs, on ne peut pas dire qu'il n'y a pas de risque supplémentaire, mais son jeune âge, sa bonne santé générale et le bon contrôle des maladies devraient la mettre moins à risque que les adultes plus âgés. Au-delà de l'âge, les facteurs de risque COVID-19 sont souvent liés aux maladies cardiovasculaires et à la pression artérielle. 

Les enfants atteints de maladies inflammatoires de l'intestin doivent continuer à être prudents et à éviter tout contact avec les autres, mais certaines données suggèrent que les médicaments n'augmentent pas le risque de mauvais résultats pour un patient s'il est exposé à COVID-19. 

PRENDRE SOIN DE VOTRE ENFANT PENDANT LA PANDÉMIE

Si votre enfant est immunodéprimé à cause d'une maladie de Crohn ou d'une colite, essayez de rester le plus possible à l'écart des autres personnes, et surtout de les tenir à l'écart des grands rassemblements. 

Les familles devraient discuter avec leurs prestataires de soins de santé des meilleures options pour administrer des médicaments à leurs enfants pendant la pandémie.  

L'acétaminophène (Tylenol) peut être utilisé en toute sécurité par les jeunes patients qui souffrent de douleurs ou de fièvre. Cependant, suivez les instructions sur l'emballage et parlez à votre prestataire de soins si vous avez des problèmes de foie. 

Pour plus de conseils d'experts, visitez notre page de recommandations pour les MII

  • Les taux de ces maladies au Canada figurent parmi les plus élevés du monde.
  • 1 CANADIEN SUR 140 vit avec la maladie de Crohn ou la colite
  • Pour la première fois, les familles nouvellement arrivées au Canada contractent la maladie de Crohn et la colite
  • Depuis 1995, l’incidence de la maladie de Crohn chez les enfants canadiens de 10 ans et moins a presque doublé
  • Les gens sont le plus souvent diagnostiqué avant 30 ans.

Autres secteurs d’intérêt