Travaux et services essentiels

Essential Workers and Services Icons

TRAVAILLEURS DE SANTÉ ET DE PREMIÈRE LIGNE 

Les travailleurs de première ligne dans le domaine des soins de santé et des services essentiels souffrant de la maladie de Crohn ou de la colite doivent discuter avec leurs prestataires de soins de leur niveau de risque personnel et déterminer la meilleure solution pour rester en sécurité sur le lieu de travail.

Une combinaison de facteurs influence le risque de COVID-19, y compris le type de médicament contre les MICI (par exemple. les malades), l'âge du patient (p. ex. 65 ans ou plus), d'une MICI active (inflammation intestinale), de malnutrition et d'autres problèmes de santé (par exemple. diabète, maladie cardiaque, maladie respiratoire). Pour connaître votre niveau de risque, veuillez cliquer ici. 

Veuillez ne pas retarder vos médicaments si vous êtes un travailleur de première ligne et que vous prenez des médicaments pour une maladie intestinale inflammatoire. 

ÉQUILIBRER LE TRAVAIL ET LA SÉCURITÉ PERSONNELLE 

Les personnes travaillant dans les services essentiels du groupe à risque moyen (comme les prestataires de soins de santé) doivent consulter leurs prestataires de soins de santé sur la manière d'atteindre un équilibre entre le besoin public de ces services essentiels et leur risque plus élevé de résultats COVID-19. 

COMMUNIQUER L'IMPORTANCE DE L'ÉLOIGNEMENT PHYSIQUE

Continuez à répéter le message que vous devez observer la distance physique d'une manière qui montre que vous avez peur de recevoir COVID-19. Les personnes qui ne prennent pas le risque au sérieux peuvent ne pas suivre les règles d'éloignement jusqu'à ce qu'elles comprennent que beaucoup de gens ont peur de cette maladie.

S'il s'agit d'un risque lié à l'âge, les jeunes ont tendance à être moins préoccupés par l'éloignement. Rappelez aux jeunes qu'ils doivent prendre de la distance par rapport aux autres personnes, celles qui risquent fort d'avoir de mauvais résultats à la suite de COVID-19. Nous nous éloignons pour notre société et non pour nous-mêmes.

  • Les taux de ces maladies au Canada figurent parmi les plus élevés du monde.
  • 1 CANADIEN SUR 140 vit avec la maladie de Crohn ou la colite
  • Pour la première fois, les familles nouvellement arrivées au Canada contractent la maladie de Crohn et la colite
  • Depuis 1995, l’incidence de la maladie de Crohn chez les enfants canadiens de 10 ans et moins a presque doublé
  • Les gens sont le plus souvent diagnostiqué avant 30 ans.

Autres secteurs d’intérêt