Thérapies nutritionnelles

ALIMENTATION ENTéRALE

L’alimentation entérale compte parmi les stratégies préconisées par certains médecins comme thérapie primaire pour traiter la maladie de Crohn ou comme traitement secondaire dans les cas de malnutrition et de retard de croissance. Au Canada, l’alimentation entérale se fait par voie orale (c’est-à-dire que le patient boit les aliments) ou au moyen d’une sonde nasogastrique introduite par le nez de votre enfant et qui se rend jusqu’à son estomac. L’administration de la formule diététique se fait par ce tube. On se sert de ce dernier, car il peut être difficile de boire quotidiennement, en tout temps, la totalité de la formule pendant la période nécessaire pour causer la rémission de la maladie. Si les aliments sont administrés pendant la nuit, votre enfant peut enlever la sonde le matin ou la débrancher et la glisser derrière une oreille pendant la journée. Ce traitement peut sembler étrange, mais soyez assuré que l’enfant peut s’y habituer très rapidement et qu’on y recourt avec succès depuis plusieurs années déjà.

Ce traitement peut être administré pendant un à trois mois dans la mesure où les besoins nutritionnels de votre enfant sont satisfaits, ou pour une période plus longue, soit des mois ou des années, dans le cas de malnutrition (pendant la nuit). En pareil cas, plusieurs enfants vont préférer une sonde insérée directement dans l’estomac (gastrostomie) à une sonde nasogastrique pour une alimentation nocturne.

Pour lire notre énoncé de position sur l'importance de la nutrition entérale exclusive, cliquez ici (en anglais seulement).

SUPPLÉMENTS

Comme nous en avons parlé précédemment, la maladie de Crohn et la colite peuvent interférer avec l’absorption des nutriments contenus dans les aliments. En outre, certains médicaments que vous prenez pour traiter votre maladie de Crohn ou votre colite peuvent aussi interférer
avec la capacité de votre corps à absorber les nutriments.

En conséquence, votre médecin pourrait recommander la prise de suppléments pour s’assurer que vous obtenez les quantités requises de vitamines et de minéraux, d’autant plus qu’il est essentiel de combler vos besoins en calcium et en vitamine D si vous souffrez d’intolérance au lactose. 
Avant de prendre des suppléments, parlez-en à votre médecin ou à votre diététiste professionnelle pour savoir ce dont vous avez besoin :
 
  • Citrate de calcium
  • Fer
  • Vitamines D et B12
  • Acide folique
  • Sodium et potassium
  • Capsules d’huile de poisson/acides gras oméga-3
Votre état de santé, les interventions chirurgicales subies et la partie du tube digestif affectée par l’inflammation seront des facteurs déterminants dans la décision de prendre un ou tous les suppléments mentionnés précédemment. 

Pour plus d'informations générales sur l'alimentation et la nutrition, cliquez ici.

  • Les taux de ces maladies au Canada figurent parmi les plus élevés du monde.
  • 1 CANADIEN SUR 150 VIT AVEC LA MALADIE DE CROHN OU LA COLITE
  • Pour la première fois, les familles nouvellement arrivées au Canada contractent la maladie de Crohn et la colite
  • Depuis 1995, l’incidence de la maladie de Crohn chez les enfants canadiens de 10 ans et moins a presque doublé
  • Les gens sont le plus souvent diagnostiqué avant 30 ans.