Du combat contre les MII aux aventures VIP

Par Rasheed Clarke

Faisal Khatib filme ses aventures pour démontrer que vivre avec la maladie de Crohn n’empêche pas quelqu’un de s’amuser

Les médecins avaient dit à Faisal Khatib qu’il avait « l’estomac nerveux ». Selon eux, il souffrait probablement du syndrome du côlon irritable (SCI). C’est ainsi qu’ils expliquaient son besoin de courir aux toilettes, ses douleurs abdominales, ses crampes, son incapacité à prendre du poids et ses épisodes intermittents de fièvre et de frissons.

Né au Koweït, Faisal est déménagé avec sa famille en Jordanie après la Guerre du Golfe. Ensuite, lui et sa famille ont immigré au Canada lorsqu’il était âgé de 19 ans. Au fil de tous ces déplacements, et même après que la famille se soit établie à Halifax, l’estomac de Faisal est demeuré tout aussi nerveux et sa tolérance à la douleur s’est accrue.

Finalement, le 11 mars 2016, ce mari et père de 31 ans était devenu incapable de supporter la douleur. Après l’admission de Faisal à l’hôpital, un médecin a appliqué de la pression sur son abdomen, ce qui a fait crier Faisal. On l’a envoyé d’urgence passer un tomodensitogramme. Le test a révélé que son intestin grêle était perforé. Sans tarder, les médecins ont pratiqué une laparotomie et ont retiré une longueur de 1 pied de l’intestin de Faisal. D’autres tests portant sur la section touchée ont amené les médecins à poser un diagnostic de maladie de Crohn.

« Je ne savais pas du tout ce qu’était la maladie de Crohn, alors quand le médecin m’en donnait les détails, je ne faisais que poliment opiner de la tête, explique Faisal. J’ignorais totalement à quoi allait ressembler le reste de ma vie. Je ne savais pas si j’allais devoir éviter de manger toutes les bonnes choses que j’appréciais, ou encore si j’allais avoir besoin de médicaments. Dans une grande mesure, seul le temps allait le dire. »

Outre l’opération, Faisal s’est fait poser un drain sur l’estomac et une sonde nasogastrique. À sa sortie de l’hôpital, il avait perdu 25 livres et il ne pouvait s’empêcher de penser au diagnostic qu’il avait reçu durant son séjour.

« Moi et mon épouse avions déjà une petite fille, et nous envisagions de faire un autre enfant. Mon entreprise de soins dentaires grandissait. Puis ce diagnostic est arrivé. J’ai dû mettre un frein à toutes mes activités pendant huit mois. En fait, il m’a fallu repenser mon plan de vie en fonction de ma maladie. »

Faisal a appris à éviter les aliments qui accentuaient ses symptômes, et il a réussi à trouver le traitement qui lui a permis de maîtriser sa maladie. Le processus de récupération a été lent et a par moments amené son lot de frustrations.

« À un certain moment, j’étais vraiment déprimé. Il ne faut pas oublier qu’auparavant, j’étais très actif, je m’entraînais tout le temps, puis tout d’un coup, je suis devenu maigre, je ne pouvais plus manger tout ce que je voulais et mes vêtements ne me faisaient plus. Ce n’était pas une très bonne période pour moi », déclare Faisal.

« Afin de me motiver, je me suis tourné vers l’Internet. J’y ai trouvé des vlogueurs atteints de la maladie de Crohn qui s’étaient donné pour mission de découvrir et de documenter tout ce qui était amusant et divertissant. Cela m’a donné envie de prouver que la vie ne s’arrêtait pas en raison de la maladie de Crohn. Je voulais sortir avec mes amis pour aller m’amuser, comme avant. »




Alors Faisal et ses amis – Jon, Nic et Tim – ont créé East Coast VIP Experience, vlogue consacré à toutes leurs nouvelles aventures. À ce jour, ils ont fait du go-kart à 90 km/h, ils ont skié pour la première fois, ils ont fait de la voile, aussi pour la première fois, et ils se sont adonnés au CrossFit – devinez – pour la première fois!

Les vidéos partagées par East Coast VIP Experience soulignent la complexité de la maladie de Crohn et de la colite. En regardant Faisal descendre une pente de ski à Ski Martock, ou encore manier un marteau dans un gymnase de CrossFit, on ne penserait pas qu’il vit avec une maladie chronique. Parallèlement, ces vidéos rappellent aux personnes luttant contre les maladies inflammatoires de l’intestin que des jours meilleurs peuvent encore se dessiner à l’horizon.

« J’ai mis vraiment beaucoup d’efforts dans chacune de ces vidéos et j’ai vraiment eu bien du plaisir à les tourner. Mon épouse est jalouse! Elle me reproche de ne pas me donner autant à fond dans le travail de montage de nos vidéos de famille… », déclare Faisal.

« Sincèrement, je souhaite juste que les gens rient un bon coup et qu’ils soient motivés à sortir de la maison et à s’amuser autant que je le suis. La vie est courte, il faut en profiter! Sortez, ne laissez pas passer tous ces moments précieux que la vie vous offre, et trouvez des personnes avec qui les partager. »

Regardez toutes les vidéos de l’équipe East Coast VIP Experience sur Facebook ou YouTube, et restez à l’affut pour une nouvelle vidéo de Faisal aux commandes d’une Ferrari.

  • Les taux de ces maladies au Canada figurent parmi les plus élevés du monde.
  • 1 CANADIEN SUR 150 VIT AVEC LA MALADIE DE CROHN OU LA COLITE
  • Pour la première fois, les familles nouvellement arrivées au Canada contractent la maladie de Crohn et la colite
  • Depuis 1995, l’incidence de la maladie de Crohn chez les enfants canadiens de 10 ans et moins a presque doublé
  • Les gens sont le plus souvent diagnostiqué avant 30 ans.