Participer à la recherche

Les essais cliniques aident à trouver de nouvelles méthodes de diagnostic, de traitement , de gestion et de prévention des maladies inflammatoires de l'intestin . Même les découvertes scientifiques les plus prometteuses doivent être avérées sûres et efficaces dans des essais cliniques avant de pouvoir être utilisées comme traitement standard .

Parlez-en à votre médecin pour trouver un essai clinique qui pourrait vous être adapté ou pour quelqu'un que vous aimez.

À L’INTENTION DES CHERCHEUR(E)S RECRUTANT DES PATIENTS POUR UNE ÉTUDE

Vous êtes chercheur(e)? Vous désirez promouvoir votre étude de recherche auprès des patients atteints de la maladie de Crohn ou de la colite? Crohn et Colite Canada met actuellement de l’avant des études menées par des scientifiques affiliés à des établissements universitaires qui ont fait montre d’une preuve d’approbation éthique. La promotion se fera par notre site Web ou par nos comptes dans les médias sociaux (Twitter, Instagram, Facebook et LinkedIn). À l’heure actuelle, nous ne pouvons annoncer par courriel le recrutement à des études de recherche.
 
Pour présenter une demande de promotion de votre étude par Crohn et Colite Canada, remplissez le formulaire en ligne ICI (en anglais seulement). Notre équipe responsable des programmes de recherche étudiera votre demande et communiquera avec vous pour vous faire part des étapes suivantes.


Participer à la recherche

Des études de recherche qui recrutent des patients :

  • Dans le cadre de cette étude de recherche, nous désirons recruter des femmes atteintes d’une MII qui envisagent d’avoir un enfant dans l’avenir, qui sont actuellement enceintes ou qui viennent d’accoucher. L’objet de l’étude consiste à mettre à l’essai un outil d’aide à la décision. Ce dernier est basé Web et le temps à consacrer à l’étude devrait aller de 1 à 1,5 heure.  

    Qui est admissible à participer?
    Les femmes âgées de 18 à 45 ans ayant un diagnostic confirmé de MII, qui envisagent de tomber enceintes, qui le sont actuellement ou qui l’ont été par le passé.

    Cette étude a été approuvée par le Comité d’éthique en recherche de l’Hôpital Mount Sinai.

    Vous êtes intéressée à participer à l’étude ou à en savoir plus à son sujet?
    Contactez Katie O’Connor
    Adresse électronique : Katie.O'Connor@sinaihealthsystem.ca
    Téléphone : 416 586-4800, poste 2677

    Chercheure principale : 
    Dre Vivian Huang 
    Professeure adjointe et clinicienne chercheure 
    Division de gastroentérologie, Hôpital Mount Sinai et Université de Toronto

    (offert en anglais seulement)
  • L’Essai PediCRaFT (pour Pediatric Crohn’s Disease Fecal Microbiota Transplant, ou transplantation de microbiote fécal chez les enfants atteints de la maladie de Crohn) est la première étude aléatoire contrôlée, approuvée par Santé Canada, qui porte sur les transplantations fécales chez les enfants souffrant de la maladie de Crohn au Canada.

    Voici en quoi consiste l’étude :
    i) Vous subirez une colonoscopie initiale sous anesthésie, dans le cadre de laquelle vous recevrez une perfusion contenant soit des bactéries saines, soit un placebo salin normal.
    ii) 2 fois par semaine, pendant 6 semaines, vous recevrez des capsules orales qui pourront être prises à la maison. Ces capsules contiendront soit des bactéries saines, soit un placebo renfermant du sucre.
    Nous vous demanderons de fournir : 1) des échantillons de sang; 2) des échantillons d’urine; 3) des échantillons de selles; 4) un sondage de 6 questions rempli par vous. 

    L’étude a été approuvée par le Hamilton Integrated Research Ethics Board (Comité d’éthique en recherche intégrée d’Hamilton).

    Qui est admissible? 
    Jeunes âgés de 3 à 17 ans qui ont reçu un diagnostic de maladie de Crohn ou de MII non classée pouvant favoriser l’apparition de la maladie de Crohn (tel que déterminé par votre médecin) et dont le traitement est stable (qui n’a pas fait l’objet de changements majeurs dans les quatre dernières semaines).

    Principal chercheur : Dr Nikhil Pai, Division de la gastroentérologie pédiatrique et de la nutrition de l’Hôpital pour enfants McMaster 

    Coordonnées 
    Pour participer, communiquer avec:
    Lee Hill, B.Sc. spécialisé en médecine, candidat au doctorat, hill.lee.devlin@gmail.com  
    Équipe de recherche PediCRaFT, PediCRaftTrial@gmail.com
    Numéro de téléphone : 514 443-8488
  • Devenez porte-parole des étudiants canadiens souffrant d’une MII!

    L’objet de cette étude de recherche est de comprendre comment les jeunes Canadiens souffrant d’une maladie inflammatoire de l’intestin (MII) réussissent à conserver leur bien-être tout en réussissant dans leurs études postsecondaires. Cette recherche vise notamment à en apprendre davantage sur vos expériences personnelles et vos stratégies d’adaptation. Pour ce faire, une entrevue individuelle (d’une durée approximative de 2 heures) sera menée.

    Qui est admissible à participer? 

    Les participants recherchés doivent être âgés de 18 à 26 ans, souffrir d’une MII et être actuellement inscrits à un établissement d’études postsecondaires ou avoir récemment obtenu un diplôme d’un tel établissement. Nous désirons recruter de 15 à 20 participants. 

    Cette étude est effectuée dans le cadre de ma dissertation de thèse sous la supervision de la chercheure principale, la Dre Satsuki Kawano. Le Comité d’éthique en recherche a évalué ce projet pour s’assurer qu’il respectait les directives fédérales sur la recherche avec des participants humains [no 19-05-005]. 

    Pour vous inscrire à l’étude ou pour obtenir plus de renseignements, veuillez communiquer avec : 

    Jenna LeClair, diplômée, département de sociologie et d’anthropologie, Université de Guelph 
    Adresse électronique : jlecla01@uoguelph.ca

    (offert en anglais seulement) 
  • Le Laboratoire de santé familiale de l’Université de la Saskatchewan mène actuellement une étude en ligne se penchant sur le lien entre les émotions et les symptômes apparentés aux MII chez les adolescents souffrant d’une de ces maladies.

    Qui est admissible?
    Les adolescents âgés de 14 à 18 ans qui ont reçu un diagnostic de colite ulcéreuse ou de maladie de Crohn dont un parent donnera son consentement pour que le jeune participe à l’étude.

    Personne ressource : Lana McAleer
    Adresse électronique : lmm249@mail.usask.ca
    Numéro de téléphone : 306-966-5616

    Les adolescents qui sont admissibles et leurs parents sont inscrits à un tirage dans le cadre duquel seront remises trois cartes cadeaux d’une valeur de 50 $.
  • L’étude sur l’alimentation entérale exclusive à l’intention des patients atteints de la maladie de Crohn constitue la première étude clinique ayant pour objet de se pencher sur l’utilisation combinée d’une formule nutritive et de corticostéroïdes en vue de diminuer l’activité de la maladie de Crohn et d’améliorer la qualité de vie des personnes qui en sont atteintes. L’alimentation entérale exclusive est utilisée pour favoriser la rémission chez les enfants souffrant de la maladie de Crohn. Toutefois, le recours à cette méthode chez les adultes a été à ce jour beaucoup moins bien étudié. Il s’agit de la première étude pilote qui porte sur l’évaluation du recours à l’alimentation entérale exclusive conjointement avec les corticostéroïdes pour favoriser la rémission chez les adultes. Nous sommes d’avis que l’utilisation combinée de l’alimentation entérale exclusive et des corticostéroïdes sera plus efficace que l’emploi des corticostéroïdes seuls pour favoriser la rémission, qu’un traitement de courte durée combinant des corticostéroïdes et une formule nutritive présentera une efficacité semblable à celle du traitement standard au moyen de corticostéroïdes, et qu’un tel traitement permettra de réduire le nombre d’événements indésirables possibles. De plus, nous aimerions déterminer si l’emploi d’une formule nutritive entraînera des changements bénéfiques dans les bactéries intestinales, le transit gastro-intestinal et le fardeau de l’inflammation.

    Qui est admissible?
    Les adultes âgés de 18 à 75 ans ayant reçu un diagnostic de maladie de Crohn dont la maladie est en poussée active et qui sont sur le point de commencer à prendre de la prednisone, tel que prescrit par leur médecin. 

    Qui n’est pas admissible?
    Malheureusement, nous ne pouvons accepter les personnes qui :
    - Ont été traitées au moyen d’antibiotiques ou de probiotiques dans les 30 derniers jours 
    - Ont utilisé de la prednisone dans les 30 derniers jours
    - Recourent actuellement à l’alimentation entérale exclusive
    - Souffrent du syndrome de l’intestin court
    - Ont commencé à prendre des médicaments immunosuppresseurs ou biologiques ou ont changé de médicament immunosuppresseur ou biologique dans les 90 derniers jours
    - Ont commencé à prendre un médicament à base de 5 ASA ou ont changé de médicament à base de 5 ASA dans les 30 derniers jours
    - Sont en cours de grossesse ou d’allaitement
    Pour obtenir plus de renseignements sur l’étude et savoir à quoi vous attendre si vous êtes en mesure d’y participer, veuillez consulter cette brochure (offert en anglais seulement). 

    Principal chercheur : Dre Maria Ines Pinto-Sanchez, Université McMaster 
    L’étude a été approuvée par le HiREB  (Comité d’éthique en recherche intégrée d’Hamilton).

    Pour participer, veuillez communiquer avec:
    Teresa Balart, M.D. 
    Téléphone : 905 525-9140, poste 22278
    Adresse électronique : balartm@mcmaster.ca  

    (offert en anglais seulement) 
  • Transplantation de microbiote fécal (Fecal Microbiota Transplantation, ou FMT) pour la maladie de Crohn

    L’organisme humain contient 10 cellules bactériennes pour chaque cellule humaine. Cette vaste communauté bactérienne largement inexplorée, connue sous le nom de microbiome, a été reliée à la maladie et à la santé gastro-intestinales. Dans le cas des MII, on croit qu’il est possible que le système immunitaire réponde de manière inappropriée au microbiome. En conséquence, on a émis l’hypothèse selon laquelle le fait de modifier le microbiome constituerait un traitement efficace contre les MII.  Une manière d’y arriver consiste à recourir à la transplantation de microbiote fécal (Fecal Microbiota Transplantation, ou FMT). Il s’agit d’une méthode expérimentale novatrice qui s’est avérée efficace pour le traitement de l’infection par C. difficile. L’objet de cette étude est de déterminer si la FMT est également sécuritaire et efficace pour le traitement de la maladie de Crohn de légère à modérée. Durant la FMT, une préparation fécale provenant d’un donneur de selles en santé soigneusement sélectionné est transplantée dans le côlon du patient. Il existe différentes voies d’administration (p. ex. coloscopie, capsules orales). Dans le cadre de cette étude, nous les utiliserons toutes.

    Les patients recevront au total 8 traitements FMT/placebo dans le cadre de l’étude.
    Les patients recevant le traitement FMT se verront assigner un seul donneur. La première transplantation sera effectuée par coloscopie à la semaine 0; les sept suivantes seront faites par voie de capsules orales.
    À la semaine 8, les patients peuvent prendre connaissance du traitement qui leur était administré et une coloscopie de suivi est effectuée.
    Les patients qui recevaient initialement, de manière aléatoire, le traitement placebo, peuvent obtenir ensuite la FMT dans le cadre de la phase ouverte de l’étude.
     
    Qui est admissible?
    Les patients souffrant d’une maladie de Crohn de légère à modérée 
    Recrutement de 126 patients dans trois centres canadiens (Edmonton, Calgary et Hamilton)
     
    Personnes ressources 
    Personnes ressources d’Edmonton 
    Dre Dina Kao : dkao@ualberta.ca
    Dre Gina Vavek : gina.vavek@albertahealthservices.ca
    Numéro de téléphone : 780 492-5313
     
    Personnes ressources de Calgary 
    Dr Humberto Jijon, humberto.jijon2@ucalgary.ca
    Gurmeet Bindra, gkbindra@ucalgary.ca
    Numéro de téléphone : 403 210-7013 ou 403 399-9790
     
    Personne ressource d’Hamilton  
    Université McMaster :
    Melanie Wolfe, wolfe@hhsc.ca
  • L’objet de cette étude basée en Saskatchewan consiste à mieux comprendre la manière dont sont perçues la qualité de vie reliée à la santé (QVRS) ainsi que les expériences en matière de soins chez les adultes plus âgés atteints d’une MII. Les objectifs de l’étude s’énoncent comme suit : 1) évaluer la perception de la QVRS et des soins pour les maladies chroniques chez les adultes plus âgés atteints d’une MII; 2) explorer les expériences en matière de soins chez les adultes plus âgés atteints d’une MII qui vivent en Saskatchewan (SK).

    Le groupe des adultes plus âgés est le groupe d’âge au sein duquel le nombre de personnes atteintes d’une MII augmente le plus rapidement. Afin d’élaborer des plans de prestation de services de santé adéquats dans l’avenir, il importe d’obtenir différentes perspectives à propos des objectifs en matière de soins chez les adultes plus âgés et à propos de la manière dont les soins qu’ils reçoivent ont un impact sur leur qualité de vie. Il n’existe pas beaucoup d’information sur les perspectives des adultes plus âgés atteints d’une MII; c’est pourquoi notre équipe de recherche souhaite faire augmenter les connaissances à ce sujet.

    Ce projet est une étude d’une durée de 1 an à laquelle il est possible de participer de 2 manières (vous pouvez participer en sélectionnant l’une ou l’autre des options ou les deux).

    1. Un sondage anonyme sur support papier ou en ligne – Le sondage prendra environ de 20 à 40 minutes à remplir. Il vous sera notamment demandé de quelle manière, en tant qu’adulte plus âgé atteint d’une MII, vous percevez la qualité de vie reliée à la santé et les soins pour les maladies chroniques. (Lien vers le sondage inclus ci-dessous)

    2. Une entrevue confidentielle menée par téléphone ou en personne – L’équipe de recherche désire mener des entrevues d’une durée de 30 à 60 minutes avec des adultes plus âgés atteints d’une MII. Les questions porteront notamment sur votre historique de MII et votre vie avec une MII en tant qu’adulte plus âgé. Nous vous poserons également des questions sur les services de santé auxquels vous recourez et votre opinion concernant vos expériences en matière de soins. Il vous sera aussi demandé de donner votre point de vue sur la manière d’améliorer les soins reliés aux MII pour les patients adultes plus âgés en Saskatchewan. L’entrevue peut se faire par téléphone ou en personne à Saskatoon.

    Qui peut participer? Vous pouvez nous aider si vous :
    1. Avez reçu un diagnostic de maladie inflammatoire de l’intestin (MII) (maladie de Crohn ou colite ulcéreuse).         L’âge où le diagnostic a été obtenu n’est pas pris en compte.
    2. Avez actuellement 60 ans ou plus.
    3. Êtes en mesure de lire et de parler couramment l’anglais.
    4. Vivez en Saskatchewan.

    Si vous souhaitez remplir le sondage en ligne, veuillez saisir ce lien dans votre navigateur Web. https://www.surveymonkey.ca/r/IBDolderadultSK

    Si vous préférez remplir un sondage sur support papier, veuillez communiquer avec Michele Jungwirth (coordonnatrice à la recherche) ou Noelle Rohatinsky (chercheure principale).

    Si vous désirez participer à une entrevue, veuillez communiquer avec Michele Jungwirth (coordonnatrice à la recherche) ou Noelle Rohatinsky (chercheure principale).

    Cette étude a été approuvée par le Comité d’éthique de la recherche de l’Université de la Saskatchewan (BEH#1381) et elle est financée par le Collège de soins infirmiers de l’Université de la Saskatchewan.

    Pour obtenir plus d’information sur cette étude ou pour devenir bénévole, veuillez communiquer avec :
    Michele Jungwirth, 
    coordonnatrice à la recherche, 
    michele.jungwirth@usask.ca

    Chercheure principale : Noelle Rohatinsky IA, Ph.D., 
    professeure agrégée, Collège de soins infirmiers, Université de la Saskatchewan, 
    306 966-4096, noelle.rohatinsky@usask.ca
  • Souffrez-vous de la maladie de Crohn ou de la colite? Avez-vous entre 16 et 21 ans?

    Nous sommes à la recherche de personnes ayant reçu un diagnostic de maladie inflammatoire de l’intestin qui seraient disposées à participer à une étude en ligne portant sur les facteurs qui contribuent ou nuisent à la qualité de vie des adolescents et des jeunes adultes atteints d’une maladie inflammatoire de l’intestin. Les personnes intéressées courront la chance de gagner une carte-cadeau électronique. Les participants doivent être âgés de 16 à 21 ans et s’exprimer couramment en anglais. L’étude consiste à remplir 3 sondages en ligne sur une période de 2 mois. 

    Pour en savoir davantage et participer, veuillez cliquer sur le lien suivant :
    https://queensu.qualtrics.com/jfe/form/SV_9LAPoqN3gypvb7v 

    Cette étude a été approuvée par le Health Sciences and Affiliated Teaching Hospitals Research Ethics Board (HSREB), ou Comité d’éthique de la recherche des sciences de la santé et des hôpitaux d’enseignement affiliés, de l’Université Queen’s.

    Pour obtenir plus d’information sur cette étude, veuillez communiquer avec :
    Dr Dean A. Tripp
    Professeur agrégé aux départements de psychologie, d’anesthésiologie et d’urologie 
    Université Queen's, Kingston, Ontario 
    Adresse électronique : dean.tripp@queensu.ca

    Julia Moreau et Adam Sunavsky
    Département de psychologie 
    Université Queen’s, Kingston, Ontario
    Adresse électronique (Julia Moreau) : 14jmm11@queensu.ca
  • Les patients atteints de colite ulcéreuse pourraient devoir subir une colectomie pour tout un éventail de raisons. Souvent, on propose à ces patients une anastomose iléo-anale avec poche. Malheureusement, il arrive régulièrement qu’il se crée, à la suite d’une telle intervention, un type d’inflammation appelé pochite, qui est la complication la plus courante de cette procédure et qui survient chez environ 50 % des patients, la plupart vivant plusieurs épisodes de ladite inflammation.

    Les inscriptions sont maintenant commencées pour l’étude ayant comme sujet la Transplantation de microbiote fécal (TMF) pour les patients souffrant de pochite active. Cette étude met l’accent sur le recours à la TMF pour le traitement de la pochite. Elle a comme objectifs : a) de déterminer si l’altération du microbiote chez les personnes souffrant de pochite contribue à réduire les symptômes de la maladie; et b) de comprendre les changements qui se manifestent dans les bactéries intestinales durant la TMF. Il s’agit d’un essai randomisé contrôlé dans le cadre duquel on compare, pour le traitement de la pochite, le recours à la TMF et l’utilisation d’un placebo.

    Quelles sont les conditions pour participer?
    1. Avoir 18 ans ou plus et être en mesure de donner un consentement éclairé.
    2. Avoir des symptômes de pochite active.
    3. Présenter, à la pochoscopie de dépistage, des signes de la présence d’une pochite active.

    Voici ce qu’obtiennent les participants admissibles :
    1. Des soins reliés à l’étude fournis par un.e gastroentérologue, y compris une pochoscopie de dépistage et une pochoscopie finale.
    2. Des lavements TMF hebdomadaires pendant au moins 6 semaines.
    3. Une compensation pour le stationnement.

    L’étude a été examinée par le Hamilton Integrated Research Ethics Board (Comité d’éthique en recherche intégrée d’Hamilton). ID de projet no 4702. 

    Pour vous inscrire à cette étude ou pour obtenir plus d’information sur elle, veuillez communiquer avec :
    M. Peter Habashi: habashp@hhsc.ca
  • Nous sommes à la recherche de personnes aux prises avec une maladie inflammatoire de l’intestin (MII) qui sont intéressées à participer à une étude en ligne portant sur le bien-être. Cette étude se déroulera à trois points dans le temps, espacés de quatre semaines.

    Qui peut participer?
    Pour pouvoir participer, il faut :
    1. Avoir au moins 18 ans.
    2. Être en mesure de lire et d’écrire couramment l’anglais.
    3. Avoir reçu un diagnostic de MII d’un spécialiste (p. ex. un gastroentérologue).

    Voici ce dont bénéficient les participants admissibles :
    Les participants peuvent choisir d’être inscrits, à chaque point dans le temps, à un concours leur donnant la chance de gagner une carte-cadeau Amazon d’une valeur de 50 $CAD (au point 1), de 100 $CAD (au point 2) ou de 150 $CAD (au point 3)!

    Pour en savoir davantage et participer, veuillez cliquer sur le lien suivant : https://queensu.qualtrics.com/jfe/form/SV_cGQSvghwfpUHhs1

    Cette étude a été approuvée par le Health Sciences and Affiliated Teaching Hospitals Research Ethics Board (HSREB), ou Comité d’éthique de la recherche des sciences de la santé et des hôpitaux d’enseignement affiliés, de l’Université Queen’s.

    Pour obtenir plus d’information sur cette étude, veuillez communiquer avec :
    Katherine Fretz
    Département de psychologie 
    Université Queen's, Kingston (Ontario)
    Adresse électronique : 11kf23@queensu.ca
     

Les études dont il est question ici ont été soumises à Crohn et Colite Canada par les chercheurs et leurs équipes. Cette liste ne comprend donc pas toutes les études en cours qui portent sur la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse. Vous trouverez ci dessous deux autres sites Web présentant davantage d’études auxquelles les personnes atteintes de la maladie de Crohn ou de la colite au Canada pourraient être admissibles à participer.

Vous pouvez également rechercher des essais cliniques à travers les sites suivants :

Dénonciation: Crohn et Colite Canada est un organisme de bienfaisance qui n'approuve ou ne recommande aucun produit ou thérapie, mais fournit des informations pour aider les personnes à prendre leurs propres décisions.

  • Les taux de ces maladies au Canada figurent parmi les plus élevés du monde.
  • 1 CANADIEN SUR 140 vit avec la maladie de Crohn ou la colite
  • Pour la première fois, les familles nouvellement arrivées au Canada contractent la maladie de Crohn et la colite
  • Depuis 1995, l’incidence de la maladie de Crohn chez les enfants canadiens de 10 ans et moins a presque doublé
  • Les gens sont le plus souvent diagnostiqué avant 30 ans.

Autres secteurs d’intérêt