Diarrhée et urgence

Qu'est-ce que la diarrhée?

La diarrhée correspond à des selles molles et liquides ou à un besoin fréquent d'aller à la selle. Il s’agit de l'un des symptômes les plus courants des MII. 


retour au sommet

Les causes de la diarrhée

Lors d'une poussée de MII, la muqueuse intestinale s'enflamme et ne peut absorber tout le liquide. Il en résulte des selles molles, voire complètement liquides. Par ailleurs, les selles molles se déplacent plus rapidement dans le côlon, ce qui entraîne des selles plus fréquentes. 

En général, les personnes qui présentent une inflammation importante du côlon (gros intestin) ou de l'intestin grêle sont plus susceptibles de présenter une diarrhée persistante et sensation d’urgence, des saignements rectaux (saignements de l'anus) et des crampes abdominales. Dans le cas de la colite ulcéreuse, la diarrhée s’accompagne souvent d’une présence de sang dans les selles. 

D'autres causes de diarrhée peuvent inclure les effets secondaires des médicaments, les changements dans l’alimentation et les infections (p. ex. Clostridium difficile, qui peut survenir après l'utilisation d'antibiotiques). 

Il est important de reconnaître les déclencheurs en cas de diarrhée fréquente et persistante. Parlez-en à votre fournisseur de soins pour déterminer la cause de votre diarrhée et savoir si vous avez besoin de tests pour évaluer l'inflammation liée à votre MII. 


retour au sommet

Prise en charge de la diarrhée

Modifier son alimentation

Sur le plan de l'alimentation, il peut être utile de prendre des repas fréquents et légers. Essayez de vous asseoir pendant au moins 15 à 20 minutes après les repas, car cette position peut ralentir le péristaltisme, c’est-à-dire le rythme auquel les aliments passent dans l'intestin. 

Certaines personnes souffrent de diarrhée après avoir mangé des aliments contenant du gluten, des produits laitiers, des épices, de la graisse ou une grande quantité de fibres. Les produits laitiers et les fibres peuvent jouer un rôle important dans votre alimentation, alors parlez-en à votre fournisseur de soins et à votre diététiste si vous devez en réduire la consommation. 

Voici des exemples d'aliments qui peuvent provoquer des selles molles : haricots secs, maïs, légumes crus, choux ou épinards, fruits secs ou aliments à teneur élevée de fructose, bacon, viandes transformées, croustilles et aliments frits. 

Les boissons gazeuses et celles contenant du fructose, de la caféine ou de l'alcool peuvent également déclencher la diarrhée, alors essayez d’en limiter la consommation. 

Si vous souffrez de diarrhée, essayez d'inclure chaque jour des aliments contenant du sodium et du potassium. Les aliments qui peuvent aider à contrôler la diarrhée comprennent les pommes de terre bouillies ou pilées (qui contiennent également du potassium), les bananes ou les flocons de bananes (qui contiennent du potassium), le riz, les nouilles ou les pâtes, le beurre d'arachide, le pain blanc et la viande maigre. Le bouillon peut vous aider à rester hydraté (il contient aussi du sodium). 

Essayez de noter ce que vous mangez afin de déterminer les aliments ou les liquides qui peuvent être problématiques et déclencher votre diarrhée. Essayez notre application de gestion des symptômes pour vous aider à surveiller votre alimentation et votre consommation alimentaire. 

Il est important de savoir qu'il n’y a pas de régime alimentaire qui convienne à toutes les personnes atteintes d'une MII, et que les conseils diététiques généraux peuvent ne pas donner de résultats pour vous. Vous trouverez d’autres renseignements dans notre section Alimentation et nutrition

Médicaments

Si les tests montrent que votre diarrhée est liée à une inflammation causée par la MII, les médicaments permettant de contrôler l'activité de la maladie comprennent les aminosalicylates (aussi appelés mésalamine ou 5-ASA), les corticostéroïdes comme la prednisone, les modificateurs de la réponse immunitaire et les produits biologiques. Vous trouverez d’autres renseignements dans notre section Traitement de l'inflammation

D'autres médicaments peuvent inclure les antidiarrhéiques, le lopéramide ou le diphénoxylate. Ils aident à ralentir la motilité (le mouvement des matières dans vos intestins) et augmentent l'absorption des liquides et des nutriments. Ne prenez pas d'antidiarrhéiques pendant une poussée sans l'avis de votre fournisseur de soins, car ils peuvent entraîner d'autres complications. 

Les suppléments de fibres, comme le psyllium (Metamucil), peuvent être utiles, car ils se mélangent à l'eau pour former un gel, ce qui réduit la liquidité ainsi que la fréquence des selles. 

Consultez votre fournisseur de soins avant de commencer à prendre tout médicament sur ordonnance ou en vente libre pour le traitement de la diarrhée. 

Éviter la déshydratation

Lorsque vous avez la diarrhée, assurez-vous de boire beaucoup d'eau et d'électrolytes pour remplacer le liquide perdu. Vous pouvez également envisager de boire une solution de réhydratation orale pour aider à reconstituer les sucres et les sels perdus.

Ces solutions comprennent trois ingrédients principaux : de l'eau, des électrolytes ou des « sels », qui sont des produits chimiques dont votre corps a besoin pour fonctionner normalement, ainsi que des glucides, généralement sous forme de sucre. Les sachets de sels de réhydratation orale sont vendus en pharmacie dans la plupart des pays.

Figurent parmi les signes de déshydratation : soif, mictions moins fréquentes, peau sèche, fatigue persistante, étourdissements et urine de couleur foncée. 


retour au sommet

Prise en charge de la sensation d’urgence

La rééducation intestinale peut aider à gérer les selles urgentes ou fréquentes. Fixez-vous une heure régulière pour vider vos intestins et trouvez des moyens de stimuler vos intestins pour qu'ils se vident de façon plus complète. Pour en savoir davantage sur la rééducation intestinale et la stimulation intestinale, cliquez ici.
 
Les exercices du plancher pelvien constituent une autre façon de gérer la sensation d’urgence, car ils renforcent les muscles autour du rectum et de l'anus afin d'améliorer le contrôle intestinal.


retour au sommet


Dans cette section

Retour à Parcours de la MII