COVID-19: Santé mentale et bien-être

28 mai 2020

Obtenez les dernières recommandations pour les personnes atteintes de MII. Les experts du panel discutent de l'impact de COVID-19 sur la santé mentale, et proposent des stratégies ou des conseils pour vous aider à maintenir votre bien-être mental et physique pendant la pandémie de COVID-19.

Cet événement de webinaire est offert uniquement en anglais. Nous espérons offrir un webinaire similaire en français dans un proche avenir, et nous nous excusons pour le dérangement. ​Veuillez sélectionner les paramètres en vidéo pour les sous-titres français.

 

  • Modérateurs

    Dr. Gilaad Kaplan (MD, MPH, FRCPC), Professeur de médecine, gastro-entérologue et épidémiologiste, Départements de médecine et des sciences de la santé communautaire, Université de Calgary, Président du Conseil consultatif scientifique et médical, Crohn et Colite Canada

    Dr. Eric Benchimol (MD, PhD., FRCPC), professeur agrégé et gastroentérologue, Département de pédiatrie et École d'épidémiologie et de santé publique de l'Université d'Ottawa, Division de gastroentérologie du Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO), conseiller canadien de NASPGHAN

    Panélistes

    Dr. Lesley Graff (PhD, Cpsych), psychologue clinicienne de la santé, chef de département, Max Rady College of Medicine, Rady Faculty of Health Sciences, Université du Manitoba

    Dr. ​Charles Bernstein (MD, FRCPC), professeur distingué de médecine, gastro-entérologue, faculté de médecine, chaire Bingham de recherche en éroologie gastroentérique, université du Manitoba


Si vous avez besoin d'une aide supplémentaire, veuillez cliquer ici.

  • Les taux de ces maladies au Canada figurent parmi les plus élevés du monde.
  • 1 CANADIEN SUR 140 vit avec la maladie de Crohn ou la colite
  • Pour la première fois, les familles nouvellement arrivées au Canada contractent la maladie de Crohn et la colite
  • Depuis 1995, l’incidence de la maladie de Crohn chez les enfants canadiens de 10 ans et moins a presque doublé
  • Les gens sont le plus souvent diagnostiqué avant 30 ans.