Facteurs ayant une incidence négative

 Les femmes atteintes d'une MII ont le même taux de fécondité que celui des autres femmes. Cependant, il y a quelques situations qui peuvent influencer votre fertilité, notamment une MII active, un réservoir en J ou le fait d’avoir déjà subi une opération pelvienne.
 
Ces facteurs sont traités davantage dans les paragraphes ci-dessous. Consultez votre fournisseur de soins si vous avez d'autres questions entourant leur influence sur votre fertilité.

Maladie active et inflammation

Les MII actives entraînent un certain nombre de situations qui font qu'il est difficile de devenir enceinte et de mener une grossesse à terme. Les carences nutritives attribuables à une mauvaise alimentation peuvent jouer un rôle. Si vous envisagez une grossesse, il est préférable d'attendre que votre MII soit en rémission et que vous preniez des médicaments stables que vous pourrez poursuivre pendant la grossesse. 


retour au sommet

Chirurgie de la poche J (anastomose iléo-anale)

Le réservoir en J s’appelle également réservoir iléo-anal. On effectue parfois ce type d’opération lorsqu'une personne subit une ablation complète du côlon (colectomie).

Lors de cette intervention chirurgicale, après l’ablation du côlon (en conservant le sphincter et l’anus), le chirurgien forme un réservoir en forme de J à l'extrémité de l'intestin grêle et le fixe au rectum. Ces opérations permettent d’éviter la nécessité d'une stomie permanente dans l'abdomen pour évacuer les selles. Il existe d'autres types de réservoir iléaux similaires appelés réservoirs en S ou en W.

Les complications associées à ce type d’opération peuvent inclure des lésions des trompes de Fallope ou des adhérences (bandes de tissu cicatriciel) qui peuvent bloquer les trompes de Fallope. Ces complications peuvent réduire vos chances de devenir enceinte. 

Si vous avez subi ce type d’opération et que vous avez de la difficulté à devenir enceinte, vous pouvez envisager la fécondation in vitro (FIV). L'IVF est une intervention chirurgicale au moyen de laquelle un ovule est fécondé par le sperme à l'extérieur du corps, dans une éprouvette ou autre.

Si vous n'avez pas encore subi de chirurgie de réservoir en J, mais que vous y pensez, parlez-en à votre gastroentérologue ou à votre chirurgien. Les options peuvent inclure une stomie temporaire dans un premier temps, suivie par la création d’un réservoir en J quelques années plus tard.


retour au sommet

Chirurgie proctocolectomie

Une proctocolectomie est une intervention chirurgicale au cours de laquelle une partie ou la totalité du côlon est enlevée, ainsi que le rectum. Des études ont montré que les taux d'infertilité sont plus élevés après ce type de chirurgie, ce qui est probablement dû aux adhérences et aux obstructions qui se forment dans les trompes de Fallope après l'intervention. 


retour au sommet

Intervention chirurgicale pelvienne

Après une intervention chirurgicale pelvienne, des adhérences peuvent survenir et bloquer les trompes de Fallope, ce qui nuit à la fertilité. Les opérations pour l’endométriose ou l’ablation de fibromes, les kystes ovariens ou les grossesses extra-utérines susceptibles d'entraîner des adhérences. 


retour au sommet

Certains médicaments

Il ne semble pas y avoir de médicaments contre les MII qui affectent la fertilité des femmes. Toutefois, le méthotrexate peut causer des malformations congénitales pendant la grossesse. Si vous prenez du méthotrexate, envisagez d'arrêter ce médicament trois mois avant de concevoir. Parlez-en à votre équipe de soins pour connaître les médicaments que vous pouvez prendre. 


retour au sommet


Dans cette section

Retour à Parcours de la MII