S'adapter à la vie avec bébé

Impact Emotionnel

Votre bébé éveillera les émotions les plus fortes en vous, par exemple un amour débordant, mais aussi parfois le « baby blues », ou même la dépression.
 
Pour gérer le « baby blues », essayez de vous reposer autant que possible et acceptez l'aide des autres. Mangez sainement et essayez de faire de l'exercice en faisant des promenades avec votre bébé. Vous pouvez aussi vous joindre à un groupe de mères au sein duquel vous pourrez communiquer vos expériences et découvrir ce que vivent les autres. N'ayez pas peur de limiter le nombre de visiteurs si cela vous fatigue.
 
Si vos sentiments de tristesse durent plus de quelques semaines ou deviennent accablants, vous pourriez souffrir de dépression. Demandez conseil à votre fournisseur de soins.


retour au sommet

Dépression post-traitement

La dépression post-partum, ou dépression majeure, est une dépression si prononcée et continue qu'elle affecte votre fonctionnement normal. Un diagnostic de dépression post-partum peut être posé si les symptômes sont présents tous les jours pendant au moins deux semaines. Si elle n'est pas traitée, la dépression post-partum peut durer pendant plusieurs mois, voire jusqu'à un an.
 
Les femmes souffrant de dépression post-partum se sentent tristes et abattues, et peuvent également ressentir certains des symptômes suivants :

  • Sentiment de perte de contrôle;

  • Tendance à pleurer de façon imprévisible et incontrôlée;

  • Sentiments de tristesse, de mélancolie, de colère lasse, de culpabilité, d'apathie ou de désespoir général;

  • Sentiment écrasant d'inutilité;

  • Étourderie, difficulté à prendre des décisions ou incapacité à se concentrer;

  • Troubles du sommeil;

  • Changement dans les habitudes alimentaires, comme un manque d'appétit ou un appétit excessif;

  • Perte totale d'énergie sexuelle;

  • Isolement du bébé, du partenaire, des amis et de la famille;

  • Sentiment que l’on risque de se faire du mal ou de faire du mal au bébé;

  • Idées suicidaires (parfois).

Les changements hormonaux, en plus du stress émotionnel intense, peuvent entraîner une dépression chez la femme. Il y a différentes formes de stress qui peuvent mener à la dépression post-partum, comme la sensation d'être débordée, le manque de soutien de la part du partenaire, ou de faibles revenus familiaux.
 
Il est très important de poser le diagnostic et de traiter la dépression rapidement. Si vous éprouvez l'un des symptômes de la dépression post-partum, consultez immédiatement votre fournisseur de soins. La dépression post-partum peut être traitée à l’aide de médicaments, de psychothérapie et d'éducation du reste de la famille.


retour au sommet

Visites post-partum et bien-bébé

N'oubliez pas de consulter votre fournisseur de soins pour votre bilan de santé des six semaines. Si, à quelque moment que ce soit, vous vous inquiétez de votre rétablissement ou de votre santé physique ou mentale, ou de celle de votre bébé, n’hésitez pas à consulter votre médecin avant cette visite.
 
Passez de magnifiques moments avec votre beau bébé!


retour au sommet

Vaccinations pour le bébé

Il vous indiquera également à quelles dates vous devrez planifier les visites de suivi de votre enfant et ses vaccinations.

Les bébés exposés aux produits biologiques peuvent recevoir tous les vaccins non vivants (coqueluche, poliomyélite). Pour les vaccins vivants, comme le vaccin ROR (rougeole, oreillons, rubéole) et le rotavirus, le délai avant leur administration doit être établi au cas par cas avec votre fournisseur de soins.


retour au sommet


Dans cette section

Retour à Parcours de la MII