Sources de douleur dans les MII

Lorsque vous avez une MII, la douleur peut survenir dans différentes parties de votre corps. Voici quelques sources courantes de douleur chez les personnes atteintes d’une MII.

Douleur dans l'abdomen

La douleur localisée dans l’abdomen est aussi appelée douleur intra-abdominale ou intra-intestinale et peut inclure les symptômes suivants :

  • Gastrite : inflammation de la paroi de l’estomac;

  • Entérite : inflammation de l’intestin grêle;

  • Colite : inflammation du côlon;

  • Abcès : poches de pus le long de l’intestin, causées par une infection. Les abcès peuvent se produire profondément dans la paroi de l’intestin;

  • Stricture : rétrécissement anormal d’un passage tel que l’intestin;

  • Fistule : plaie profonde dans le tractus intestinal pouvant percer un tunnel dans d’autres parties de l’intestin ou dans les tissus environnants de la vessie, du vagin ou de la peau. L’endroit le plus commun pour une fistule est entre deux boucles de l’intestin;

  • Obstruction : blocage dans l’intestin;

  • Douleur de la paroi abdominale : douleur dans la paroi abdominale pouvant survenir à la suite d’une intervention chirurgicale;

  • Adhérence : tissu cicatriciel se formant après une intervention chirurgicale, bien qu’il puisse parfois se former sans intervention chirurgicale;

  • Complications péristomiales : lésions cutanées situées autour de la zone ayant fait l’objet d’une stomie;

  • Fissure : déchirure ou rupture de tissu au bout du canal anal;

  • Douleur abdominale fonctionnelle : douleur non inflammatoire se produisant dans l’abdomen; si la douleur est associée aux selles, à la diarrhée ou à la constipation, on peut la considérer comme une douleur semblable au syndrome du côlon irritable (SCI).


retour au sommet

Douleur à l'extérieur de l'abdomen

La douleur à l’extérieur de l’abdomen est aussi appelée douleur extra-abdominale ou extra-intestinale et peut inclure les symptômes suivants :

  • Ulcère aphteux : aphtes dans la bouche;

  • Arthrite : inflammation articulaire;

  • Arthralgie : douleur articulaire sans inflammation, assez courante dans les cas de MII;

  • Inflammation périarticulaire : inflammation des structures entourant les articulations, comme les tendons. Les exemples incluent l’enthésite (inflammation des zones où les tendons s’insèrent dans l’os) et la myosite (inflammation musculaire);

  • Spondylarthrite : arthrite touchant la colonne vertébrale;

  • Sacro-iliite : inflammation située entre la partie inférieure de la colonne vertébrale et le sacrum (zone osseuse située au bas de la colonne juste au-dessus du coccyx);

  • Iritis : inflammation de l’iris de l’œil;

  • Uvéite : inflammation d’une partie de l’œil appelée uvée;

  • Érythème noueux : inflammation des cellules graisseuses situées sous la peau;

  • Pyoderma gangrenosum : maladie rare provoquant l’apparition de grandes plaies douloureuses (ulcères) sur la peau;

  • Calculs rénaux;

  • Cholélithiase (calculs biliaires);

  • Douleur pelvienne myofasciale : douleur située dans le bassin causée par une irritation musculaire.


retour au sommet

Douleur pelvienne et MII

La douleur pelvienne apparaît chez certains patients ayant une MII. Elle se manifeste généralement sous le nombril ou sous forme de lombalgie, mais peut aussi se présenter sous forme de douleur rectale, vaginale ou périnéale (zone située entre l’anus et les organes génitaux). Elle n’est pas liée à la grossesse ou aux menstruations.
 
Les troubles du système digestif (environ 38 %) sont les causes les plus fréquentes de douleurs pelviennes. Un dysfonctionnement du plancher pelvien peut aussi expliquer les douleurs. Les causes de douleur liées aux MII comprennent les poches ou pouchites iléales, les infections, certains types de fistules ou d’abcès et les adhérences. La douleur pelvienne peut avoir une grande incidence sur la qualité de vie.


retour au sommet

Douleur neuropathique et neuropathie périphérique

La douleur neuropathique, un type de douleur intense ou cuisante, peut survenir chez les patients atteints d’une MII. Ce type de douleur peut résulter de toute lésion ou maladie du système nerveux. La douleur commence habituellement dans les nerfs les plus éloignés du cerveau ou de la moelle épinière, c’est-à-dire dans les mains ou les pieds. Si vous souffrez de douleurs neuropathiques, votre professionnel de la santé devrait vérifier si vous souffrez d’une carence en vitamine B12. 

La neuropathie périphérique est un état dans lequel les nerfs qui transportent les signaux du cerveau et de la moelle épinière vers le reste du corps sont malades. Elle compte parmi les complications neurologiques liées aux MII les plus fréquemment rapportées. Parmi d’autres symptômes tels que l’engourdissement et les picotements, la neuropathie périphérique peut causer des douleurs aiguës, lancinantes ou cuisantes, habituellement ressenties dans les mains ou les pieds. 


retour au sommet


Dans cette section

Retour à Parcours de la MII