La santé mentale des personnes âgées atteintes de MICI

Les personnes âgées de plus de 60 ans représentent 10 à 15 % des diagnostics de MII et ce chiffre est en augmentation. En fait, les personnes âgées (65 ans et plus) atteintes de la maladie de Crohn ou de la colite sont le groupe de Canadiens atteints d'une MII qui connaît la croissance la plus rapide.

Impact des MII sur la dépression

La dépression est fréquente chez les personnes âgées atteintes de MII, près d'une personne sur quatre présentant des signes de dépression majeure (dépression clinique). 

La dépression chez les personnes âgées peut être associée à une plus grande activité de la maladie (poussées) et à une maladie plus grave, à un délai plus long depuis le diagnostic, à une mauvaise qualité de vie et au non-respect des plans de traitement des prestataires de soins de santé. Les patients ne peuvent pas prendre leurs médicaments comme prescrit en raison des effets secondaires négatifs des médicaments.

Certains médicaments contre les MII peuvent également avoir un impact négatif sur la santé mentale, plus prononcé chez les personnes âgées que chez les jeunes atteints de MII. Par exemple, la dépression est un effet secondaire courant chez les personnes âgées qui prennent des corticostéroïdes (utilisés pour induire une rémission dans les MII). 

retour au sommet

Autres maladies et médicaments

Les personnes âgées sont également plus susceptibles de souffrir de comorbidités et de certaines complications des MII, dont il faut tenir compte lors de l'examen de l'impact émotionnel des MII. Des maladies comme l'arthrite, l'ostéoporose, les maladies cardiovasculaires, le diabète et le cancer sont généralement plus fréquentes chez les personnes âgées que chez les jeunes atteints de MII. 

Il est également fréquent que les personnes âgées prennent plusieurs médicaments pour gérer leur santé en plus de leurs médicaments contre les MII. Des études montrent que les personnes âgées peuvent prendre en moyenne cinq médicaments à la fois, et que 25 % d'entre elles prennent régulièrement plus de six médicaments. Ceci est également appelé « polypharmacie ».

Pour les personnes à qui l'on prescrit des médicaments contre l'anxiété ou la dépression, leur prestataire de soins de santé tiendra compte des interactions médicamenteuses et de la manière dont la prise de plusieurs médicaments peut influer sur la probabilité qu'un patient suive le plan de traitement.

retour au sommet


Dans cette section

Retour à Parcours de la MII