Grossesse et dépression post-partum

Les femmes atteintes de la maladie de Crohn peuvent être plus à risque de développer une maladie mentale après l'accouchement que la population générale. Il est important de se rappeler que la « dépression post-partum » est plus que le « baby blues ». Les changements hormonaux et physiques dans le corps, combinés à la responsabilité de prendre soin d'un nouveau-né, peuvent être accablants. 

Pour en savoir plus sur l'adaptation à la vie après l'accouchement et la gestion de la dépression post-partum, consultez notre section Fertilité et grossesse. 



Dans cette section

Retour à Parcours de la MII