Stéroïdes

Que sont les corticostéroïdes?

Les corticostéroïdes, ou stéroïdes, sont des hormones produites naturellement dans les glandes surrénales situées au-dessus des reins. Les médicaments à base de stéroïdes utilisés dans le traitement des MII sont des analogues de ces hormones, mais ils sont fabriqués synthétiquement. 

Les prestataires de soins de santé choisissent de prescrire les corticostéroïdes avec modération en raison de leurs effets secondaires. Ils ont plutôt tendance à utiliser d'autres médicaments lorsque cela est possible. Ces autres médicaments peuvent contribuer à réduire le besoin de corticostéroïdes.

La prednisone, l'hydrocortisone et le budésonide sont des exemples de corticostéroïdes. Les corticostéroïdes sont disponibles sous forme de médicament oral ou intraveineux, ou même sous forme de lavement. Plus précisément, les différentes formulations de médicaments stéroïdes pour le traitement des MII sont souvent les suivantes:

  • Par voie intraveineuse (par exemple dans les hôpitaux): méthylprednisolone (Solumedrol™️).

  • Par voie orale: prednisone, budésonide (Entocort™️, Cortiment™️). L'avantage du budésonide oral est qu'il n'a pas autant d'effets secondaires car il se décompose rapidement dans le corps après avoir été absorbé et a donc moins de temps pour circuler et provoquer beaucoup d'effets secondaires. Même si le budésonide n'est pas aussi puissant (efficace) que la prednisone, il est mieux toléré que cette dernière. En fait, le budésonide a été créé pour offrir les avantages des stéroïdes en tant que médicament avec moins d'effets secondaires associés. 

  • Lavements rectaux, suppositoires, mousses: hydrocortisone, budésonide, prednisolone. 


retour au sommet

Comment fonctionnent les corticostéroïdes?

Les stéroïdes inhibent le système immunitaire. Dans le système gastro-intestinal, ils arrêtent le mouvement des cellules inflammatoires (cellules causant l'inflammation) vers l'intestin et ils diminuent l'expression des produits chimiques inflammatoires appelés cytokines. Ainsi, ils provoquent la mort des globules blancs activés, ce qui réduit l'inflammation dans le corps.

Les corticostéroïdes ont des effets spectaculaires dans les MII. Ils agissent comme un moyen général de réduire l'inflammation, mais ils sont associés à une toxicité considérable à long terme. Il existe deux types de médicaments stéroïdes:
  • Les glucocorticoïdes - ils sont utilisés pour réduire l'inflammation et ce sont les types de stéroïdes utilisés dans le traitement de la maladie de Crohn et de la colite.

  • Les minéralocorticoïdes - ils affectent l'équilibre des fluides et des électrolytes dans votre corps, c'est-à-dire la quantité de liquide que vous retenez.

Tous les stéroïdes ont un peu des deux effets et c'est pourquoi les glucocorticoïdes utilisés dans le traitement du MII provoquent également une rétention d'eau. 


retour au sommet

Pour qui sont utilisés les corticostéroïdes?

Les stéroïdes dans les MII sont destinés à être des options de traitement à court terme pour les cas de maladie de Crohn et de colite modérée à sévère. Par exemple, la prednisone orale est souvent prescrite à une dose élevée (environ 40 mg à 60 mg par semaine) pendant quelques semaines avant de diminuer progressivement la dose au fil du temps (jusqu'à 5 mg par semaine en général). En revanche, le budésonide oral peut être prescrit à la même dose (par exemple, 9 mg) pendant 8 semaines sans qu'il soit nécessaire de réduire la dose. 

Les prestataires de soins de santé s'efforcent d'éviter les traitements prolongés et répétés aux stéroïdes en raison de leurs effets secondaires. Par conséquent, ils ne considèrent pas les corticostéroïdes comme un traitement d'entretien.


retour au sommet

Quelle est l'efficacité des corticostéroïdes?

Voici un résumé de l'efficacité des corticostéroïdes pour la prise en charge des MII:

  • En général, les corticostéroïdes sont efficaces pour induire une rémission dans les cas de colite ulcéreuse active.

  • Les corticostéroïdes sont efficaces pour induire une rémission dans le cas de maladie de Crohn active.

  • Les corticostéroïdes standard tels que la prednisone ont tendance à être plus efficaces que le budésonide pour induire une rémission dans le cas de maladie de Crohn active.

  • Le budésonide, un corticostéroïde, n'est PAS efficace pour prévenir les rechutes chez les personnes atteints de maladie de Crohn inactive. 


retour au sommet

Effets secondaires et risques de l'utilisation

Les corticostéroïdes sont bien connus pour avoir des effets secondaires considérables à court terme. Ceux-ci peuvent être classés comme suit:

  • Cosmétiques - p. ex. acné, rougeurs sur le visage, visages cushingoïdes ("joues potelées"), tendance à se faire facilement des bleus, rétention d'eau, prise de poids et stries (vergetures). 

  • Psychologique - p. ex. sautes d'humeur, dépression et psychose (perte de contact avec la réalité).

  • Santé musculo-squelettique - p. ex. myopathie squelettique ou faiblesse musculaire, ostéonécrose (réduction du flux sanguin dans les articulations, en particulier la hanche) et ostéoporose ou faiblesse osseuse.

  • Métabolique - p. ex. infection, diabète sucré, hypertension (pression artérielle supérieure à la normale), cataracte (lentille oculaire trouble), glaucome (atteinte du nerf optique pouvant entraîner une perte de vision), augmentation de l'appétit, retard de croissance.

Les effets secondaires des stéroïdes s'aggravent au fur et à mesure que vous les prenez, et c'est pourquoi les prestataires de soins de santé essaient de les faire cesser le plus rapidement possible. Cependant, si vous avez pris des stéroïdes pendant longtemps, votre corps s'y habitue. À partir de là, votre corps cesse de fabriquer ses propres stéroïdes (hormones naturelles) car il s'est habitué à recevoir les stéroïdes sous forme de médicaments. Vous perdez alors la capacité de produire des stéroïdes par vous-même. À ce stade, les personnes se sentent mal, ont des courbatures et des douleurs musculaires.


retour au sommet

Immunisations et vaccinations

Si vous prenez des corticostéroïdes, vous devez éviter de vous faire vacciner par des vaccins vivants à partir de trois semaines avant de commencer ce type de médicament.

Vous ne devez pas vous faire vacciner pendant que vous prenez des corticostéroïdes, jusqu'à trois à six mois après avoir arrêté. Vous devez également éviter toute personne ayant récemment reçu un vaccin vivant, et éviter le vaccin nasal contre la grippe.


retour au sommet

Comment limiter l'utilisation de stéroïdes?

Voici quelques conseils pour réduire votre utilisation de stéroïdes dans les MII:

  • Avant de commencer un traitement aux stéroïdes, vérifiez toujours si d'autres types de médicaments ne pourraient pas être pris à la place. 

  • N'utilisez les stéroïdes que pendant une période courte et définie, avec une réduction programmée et progressive de la dose et/ou un arrêt complet à la fin.

  • Envisagez d'ajouter ou de modifier votre traitement d'entretien afin de mieux contrôler la maladie et d'éviter une nouvelle utilisation des stéroïdes. Pour ce faire, parlez à votre prestataire de soins des changements qui peuvent être apportés à votre plan de traitement. 


retour au sommet

Ressources

Vidéo : Les stéroïdes et les maladies inflammatoires de l'intestin

Regardez cette vidéo de 7 min pour en savoir plus sur les stéroïdes utilisés dans le traitement de la maladie de Crohn et de la colite ulcéreuse, notamment comment ces médicaments agissent dans les MII, à quoi ils servent, quels types de patients peuvent avoir accès aux stéroïdes, les avantages potentiels, les effets secondaires et les risques, et comment minimiser l'utilisation des stéroïdes. Veuillez noter que cette vidéo est en anglais.

Conférencier: Le Dr John K. Marshall (MD, MSc, FRCPC, CAGF, AGAF), professeur de médecine, directeur de la division de gastroentérologie, Université McMaster.


retour au sommet

Précédente

Immunosuppresseurs

Prochain

Biothérapies


Dans cette section

Retour à Parcours de la MII