Régime après une chirurgie IBD

x

Chirurgie pour la maladie de Crohn et la colite

La chirurgie peut consister à retirer une partie de l'intestin (résection) ou à drainer une infection.

La chirurgie devient nécessaire lorsque les médicaments sont inefficaces (maladie médicalement réfractaire) ou si des complications surviennent, telles que fistules, abcès, cicatrices et rétrécissement de l'intestin, ou si une dysplasie (cellules précancéreuses) ou un cancer du côlon est détecté. Dans la plupart des cas, la partie malade de l'intestin est enlevée et les deux extrémités de l'intestin sain sont réunies dans une procédure appelée anastomose.

Dans certains cas, une stomie, une iléostomie ou une colostomie (selon le lieu de l'opération), peut être nécessaire lorsqu'une opération est pratiquée pour la maladie de Crohn alors qu'il n'y a pas d'intestin sain à relier. Cela peut se produire chez les patients souffrant d'une maladie du rectum et du côlon. Après que le chirurgien a retiré l'intestin malade, le côlon ou l'intestin grêle est amené à la peau, de sorte que les déchets puissent être vidés dans une poche attachée à l'abdomen. Les stomies peuvent être permanentes ou temporaires selon la procédure. Apprenez-en davantage sur la vie avec une stomie.


retour au sommet

Conseils pour manger et boire après une opération

Après l'opération, vous n'aurez pas à changer trop souvent votre alimentation, mais vous voudrez avoir une alimentation équilibrée afin de devenir plus fort. Voici quelques informations utiles:

  • Mangez des repas plus petits et moins riches en fibres

  • Mâchez bien les aliments et mangez lentement

  • Mangez des aliments plus riches en potassium (bananes, oranges et pommes de terre) et en sodium (soupes, jus de tomate et biscuits salés) pour remplacer ce qui est perdu dans les selles

  • Les aliments qui absorbent l'eau épaississent les selles et ralentissent leur production (yaourt, bananes, compote de pommes, riz blanc et toasts, craquelins et gruau)

  • Buvez 9 à 12 verres de liquide chaque jour.


retour au sommet

Aliments à éviter après la chirurgie

Certains aliments peuvent causer un blocage, de la diarrhée, des gaz ou une odeur. Vous aurez peut-être à éviter les aliments suivants :

  • Légumes crus

  • Peaux et pelures de fruits

  • Aliments riches en fibres, comme les céréales et le pain de blé

  • Maïs et maïs soufflé

  • Noix et graines

  • Haricots, lentilles et pois

  • Riz brun

  • Aliments riches en sucre

  • Aliments frits riches en gras

Si vous avez une poche interne, vous pourriez remarquer que les aliments épicés, la noix de coco et certains fruits causent une irritation.


retour au sommet

Impact de la chirurgie sur la nutrition

Si vous avez subi l'ablation de votre iléon, la dernière partie de votre intestin grêle où il rejoint le côlon, la capacité de votre corps à absorber la vitamine B12 et les sels biliaires ainsi que votre capacité à digérer les graisses peuvent être altérées. Vous pouvez avoir besoin de suppléments de B12, car l'iléon est responsable de l'absorption de cette vitamine.

Si vous avez un intestin court (moins de 200 cm), vous pouvez avoir besoin d'un régime alimentaire spécialisé ou d'une nutrition parentérale (apport de nutriments par voie intraveineuse) afin d'absorber des nutriments qui auraient autrement été absorbés par votre intestin.

Si vous avez subi une colostomie, la constipation peut devenir un problème. Vous pouvez introduire progressivement des aliments plus riches en fibres. 

Votre diététicien vous aidera à faire le tri après l'opération.


retour au sommet


Dans cette section

Retour à Parcours de la MII