Inflammation articulaire et arthrite

Douleurs et malaises articulaires

Les douleurs articulaires s'appellent aussi arthralgie. L'arthralgie survient chez environ la moitié des patients atteints de MII. L'arthrite signifie qu'une articulation est non seulement douloureuse, mais aussi enflammée. Dans les cas de maladie de Crohn, l'arthrite touche 15 à 20 % des patients; dans les cas de colite ulcéreuse, elle touche environ 10 % des patients.


retour au sommet

Qu'est-ce que l'arthrite?

L'arthrite qui survient avec les MII diffère de la polyarthrite rhumatoïde. Les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde souffrent d'une arthrite qui détruit les articulations avec le temps. Les personnes atteintes d'arthrite associée à une MII souffrent d'arthrite qui ne détruit ni ne dégrade les articulations.

Les symptômes de l'arthrite comprennent des articulations douloureuses et chaudes ainsi qu'un gonflement. La douleur et le gonflement peuvent passer d'une articulation à l'autre.


retour au sommet

Types d'arthrite associés aux MII

Il existe deux types d'arthrite chez les personnes atteintes de MII :

  • L’arthrite périphérique : ce type d'arthrite touche les grosses articulations, comme les mains, les genoux et les coudes. En général, moins de cinq articulations sont touchées. Elle concerne 60 % à 70 % des patients atteints de MII. Les poussées de ce type d'arthrite ont tendance à aller de pair avec les poussées d'inflammation intestinale. 

  • La polyarthrite symétrique : pour ce type d'arthrite, les patients souffrent généralement d'arthrite dans les petites articulations des mains. Elle n'est pas aussi fréquente que l'arthrite périphérique. Elle peut persister longtemps. Les personnes souffrant d'arthrite dans les petites articulations connaissent des poussées qui ne semblent pas être liées à l'inflammation de leur MII.


retour au sommet

Prise en charge de l'arthrite

Dans la mesure du possible, votre fournisseur de soins doit essayer d'utiliser des médicaments qui permettent de réduire l'inflammation associée à votre MII et votre arthrite. 

Bien que l’on utilise couramment des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour traiter l'arthrite, ils doivent être évités chez les personnes atteintes d'une MII, car ils peuvent déclencher une poussée de MII. Le célécoxib, qui a moins d'effet sur l'intestin, constitue une exception à cette règle. Certains médecins utilisent également de la sulfasalazine pour traiter l'arthrite associée aux MII.

Pour l'arthrite périphérique, les stéroïdes peuvent aider à réduire l'inflammation des articulations périphériques, mais ils ont des effets secondaires à long terme, c’est pourquoi ils devraient être utilisés le moins possible. Certains produits biologiques, comme l'infliximab, sont très efficaces contre ces symptômes. L'arthrite périphérique réagit bien au traitement de l'inflammation associée aux poussées de MII.

Pour l'arthrite touchant les petites articulations, il peut être utile d'ajouter un immunosuppresseur à votre plan de traitement, comme le méthotrexate ou l'azathioprine. Si votre MII est active, votre fournisseur de soins peut également envisager le recours à un produit biologique.

Si vous ressentez des douleurs dans vos articulations ou votre dos, consultez notre section Gestion de la douleur pour apprendre des stratégies qui vous aideront à gérer vos douleurs extra-intestinales.


retour au sommet

Précédente

Obstruction

Prochain

L'ostéoporose


Dans cette section

Retour à Parcours de la MII