Perte de poids et de nutrition

L'impact de la malnutrition

La malnutrition, c’est-à-dire une alimentation insuffisante, est un problème majeur avec les MII. Il s’agit de la principale cause de perte de poids chronique. La malnutrition touche environ 65 à 75% des personnes atteintes de la maladie de Crohn et 18 à 62% des personnes atteintes de colite ulcéreuse. 

Les patients atteints de MII présentent souvent une insuffisance pondérale, des carences nutritionnelles et des changements dans la composition de leur graisse corporelle, leur masse musculaire et leur densité minérale osseuse (ce qui les expose à des risques de fractures). Ils souffrent généralement d’un manque d'énergie, de fatigue généralisée et de faiblesse. La malnutrition réduit également la capacité à récupérer après une maladie. 

La malnutrition peut entraîner une anémie, à savoir un faible taux de globules rouges dans le sang, ce qui peut causer de la fatigue et d'autres problèmes. 


retour au sommet

Causes de la malnutrition

L'inflammation, un faible apport en nutriments, les médicaments et la malabsorption (mauvaise absorption des nutriments dans l'intestin grêle) sont les principales causes de la malnutrition.  Par exemple, votre intestin grêle peut avoir de la difficulté à absorber les nutriments. Votre gros intestin peut avoir de la difficulté à absorber l'eau et les électrolytes.

Le fer, le calcium, le sélénium, le zinc et le magnésium sont les carences en micronutriments les plus courantes dans les cas de MII. Les carences en vitamines comprennent toutes les vitamines, en particulier la B12, l'acide folique et les vitamines A, D et K.

Les symptômes des MII tels que la diarrhée, les douleurs abdominales, les nausées et les saignements rectaux peuvent entraîner une malnutrition:

  • La diarrhée peut provoquer une déshydratation, lorsque le corps ne reçoit pas assez de liquides, de nutriments et d'électrolytes. La diarrhée peut aussi entraîner une perte de poids.

  • Les selles fréquentes peuvent vous inciter à réduire votre consommation de nourriture pour ne pas avoir à aller aux toilettes aussi souvent, ce qui vous expose à un risque de malnutrition.

  • Quand vous présentez une perte d'appétit ou une réduction de l'apport alimentaire en raison de douleurs abdominales, de nausées ou d'autres raisons, il peut être difficile de consommer suffisamment de calories et de nutriments. 

  • Les hémorragies rectales peuvent entraîner une carence en fer et l'anémie.


​Les causes typiques de la malnutrition sont les suivantes:

  • Diminution de l'apport alimentaire : suite à des nausées, des douleurs abdominales, des vomissements, des diarrhées, une hospitalisation ou des régimes restrictifs prolongés.

  • Utilisation accrue d'énergie en raison d'une inflammation

  • Perte de nutriments due à des ulcères ou à la diarrhée.

  • Malabsorption (mauvaise absorption des nutriments)  

  • Médicaments, tels que les glucocorticoïdes ou la cholestyramine.

 


retour au sommet

Prévenir la malnutrition

Pour aider à prévenir la malnutrition:

  • Faites des analyses de carences en vitamines et en minéraux pour pouvoir remédier à ce problème à l’aide de suppléments. Votre fournisseur de soins peut demander des analyses de sang pour déterminer les éventuelles carences. 

  • Évitez les aliments qui aggravent vos symptômes, car cela peut vous conduire à ne pas manger suffisamment. Le suivi de votre consommation d'aliments et de boissons peut vous aider à identifier vos aliments déclencheurs.

  • Parlez-en à votre diététiste pour mettre au point un régime alimentaire qui vous convient. Si vous n'avez pas de diététiste, demandez un aiguillage à votre spécialiste des MII. 


retour au sommet

Précédente

Anémie


Dans cette section

Retour à Parcours de la MII